salam ou salut or hi

Le Bateau historique (Chebec)

  Le Chebec Algerien

 

 

 

             

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            Le Chébec

 

 

        Difinition :

  On l'avait défini comme le bàtiment de la méditarranée destiné a la guère,l'origine du mot reste a

chercher dans la langue arabe ,Chébec vient du mot Chebka= Filet.

 Dans le meme livre a la page 60.... On peut lire aussi:

 C'est un navire mixte c-à-d a rame et a voile il fut longtemps le batiment de course parfaitement

adapté a la fois aux équipages et aux combats parce que il etait trés maniable et trés rapide ,

il portait 3 mats (le mat d'artimon fortement incliné vers l'avant )avec des voiles latines enverguées

sur des antènnes et un foc ,avec deux rangs de rameurs

Remarque: On perd sa rapidité quand on substitua des voiles carrés a ses voiles latines .

Portant 12 a 30 canons et d'un déplacement maximum de 150 tonneaux sa forme fine et ses immenses

voiles latines en faisaient un redoutable coursier qui se jouet des lourds navires de commerce

sa

  Le petit bateau aurait été au début un bateau de peche au filet,puis petit a petit le navire changea

de vocation et acquit renommée et popularité.Parlant des chebecs,Bouchet écrit qu'ils étaient :

 des navire dont la silhouette a resté longtemps familière aux riverains de la mediterranée et

 constituaient un type de bateaux d'une originalité certaine et dans l'histoire attachante va de la

 periode glorieuse de leurs exploits des corsaires jusqu'au temps plus récents.

 De la famille des galeres le chebec était long,fin,leger, a faible tirant d'eau porte deux a trois mats

latins marche aussi bien a la voile qu'a la rame ,donc mixte et quel avantage !!!!

on pouvait aisément le tirer a terre en cas de nécissité, sa coque étant fine et élancée.

 Il était d'une grande maniabilité et d'une rapidité superieure a celle de beaucoup de batiements,armé

de 12 a 30 canons et d'un déplacement maximum de cent cinquante tonneaux,grace a ses qualités,

il était un redoutable corsier qui se jouait des lourds bateaux de commerce et des croiseurs ennemis

  Il remplaca aprés la galère et la galéasse qui malgré les immenses services rendus,furent déclassées

par le chébec pour affronter les vaissaux et frégates,dont les qualités nautiques et la puissance du feu

n'etait pas a dédaigner.

D'autre part le recrutement et l'entretient des galères devenaient de plus en plus couteux enfin

l'apparition dans les mers du levant des escadres s'avèra un grand danger, c'est pourquoi le choix

des algeriens se porta sur le CHEBEC.

Il en firent le navire des combats éclairs et éfficaces, a cette raison s'ajoute c'elle qu'ils étaient

insaisissable et peu éxigeants.

Avec eux la course pris de l'ampleur et la guerre de l'intensité.

    La France qui décida de dsissoudre, en 174, le corps des galères se hata de construire des

chébecs dans l'éspoire de combattre les algeriens avec le meme type de navire que celui utilisé

par régence. L'AMIRAL PARIS joint ses éloges a ceux des autres spécialistes qui ont étudié le

Chebec (il a été ,dit il, le plus élégant des navires de la méditerranée, il a été spécialement employé

a la corse a cause de sa marche et de l'aide de ses avirons, ses canons été toujours de petit calibre...)

    Aprés la paix de 1815,le Chébec disparut en europe,mais ici il fut utilisé,jusqu'a la fin de la régence .

  Des livres:

  MARINE ET MARINS D'ALGERIE 1518/1830  ...MOULAY BEL HAMISSI.

  LES NAVIRES ET LES HOMMES.

  Bouchet le chebec revue NEPTUNIA ,4/1946.

 

 

 

4 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×